Soyez un expert en assurance

Soyez un expert en assurance

Alors que le jargon et la petite taille des caractères peuvent être rédhibitoires, il est pourtant crucial que les consommateurs comprennent tous les détails relatifs à leur police d’assurance. Compte tenu de la complexité des contrats d’assurance, vous envisagerez peut-être de travailler avec un courtier ou intermédiaire d'assurance professionnel. Comme un agent de voyage, un courtier d'assurance peut comparer les produits de différentes compagnies d'assurances les plus adaptés en fonction de vos besoins et votre budget.

Que vous fassiez vous-même votre sélection ou passiez par un intermédiaire, il est primordial que vous fassiez diligemment les recherches nécessaires afin de vous éviter, à vous et à vos proches, un stress émotionnel et financier inutile à l'avenir.

Expatmedicare, un courtier d'assurance depuis plus de 10 ans, partage avec vous certains des points clés que les expatriés devraient connaitre avant de faire le choix d'une assurance médicale internationale. Ces points sont d’autant plus importants que vous avez peut être des exigences particulières – comme des antécédents médicaux ou si vous prévoyez d'avoir un bébé.

Ce qui n'est pas assuré – Exclusions

Lors de la recherche pour une police d'assurance maladie, il est important de savoir que les assureurs ne peuvent pas couvrir tous les frais médicaux. Les plus exclusions les plus courantes sont:

  • les antécédents médicaux, conditions médicales existant avant le démarrage de la police d’assurance : la plupart des assureurs exclue les antécédents médicaux, comme, par exemple, l'asthme, la grossesse, cancer, etc… Obtenez les conditions de couverture des antécédents médicaux car ils diffèrent d’une compagnie d'assurance à une autre.
  • les conditions de dépendance et troubles mentaux
  • Les allergies
  • le maintien dans un coma artificiel
  • le contrôle des naissances
  • les accidents suite à une guerre ou conflit armé
  • la chirurgie esthétique et plastique pour des raisons esthétiques
  • les traitements contre l'obésité
  • Les affections congénitales (toute anomalie, malformation, maladie ou blessure présente à la naissance, que ce soit diagnostiqué ou non)

Prenez note:

Certains assureurs peuvent couvrir ces antécédents médicaux moyennant le paiement d’une prime supplémentaire, ou en imposant certaines limitations comme, par exemple, un plafonnement de la couverture pour cette condition, ou la mise en place d’une période d'attente avant de prendre en charge les frais liés a cette condition médicale, etc.

Combien de temps dois-je attendre avant de me faire rembourser? - Période d'attente

Les périodes d'attente sont monnaie courante lorsque vous souscrivez a une nouvelle assurance maladie. La maladie imprévue ou un accident sont, cependant, généralement couverts immédiatement après le démarrage de la police d’assurance.

Les périodes d'attente peuvent varier de 6 à 24 mois en fonction du traitement ou de la procédure, alors assurez-vous d’être bien au courant avant d'acheter votre police. Généralement, il y a des périodes d'attente pour les frais suivants:

    a)dentaires - 6 à 9 mois,

    b)maternité - de 8 à 12 mois

    c)condition préexistante - jusqu'à 24 mois

Un assureur peut annuler ou raccourcir la période d'attente lorsqu’il s’agit d’un transfert de police d’un assureur à un autre offrant le même niveau de couverture, ou dans le cadre d’un plan groupe.

Se faire rembourser

Il est important de comprendre la procédure de remboursement de l'assureur. Pour la plupart des traitements ambulatoires, il est courant de payer d'abord et faire ensuite la demande de remboursement. Certains assureurs exigent que le médecin remplisse le formulaire de réclamation, alors assurez-vous d’avoir le formulaire sur vous avant la fin du traitement. Dans tous les cas, il est toujours nécessaire d’obtenir le diagnostic du médecin pour pouvoir faire une demande de remboursement. Avec la garantie de paiement ou la prise en charge directe dans le réseau hospitalier, les assureurs peuvent régler votre facture médicale directement auprès de l'institution médicale.

Si vous êtes hospitalisé, assurez-vous d'informer votre assureur dans le délai établi par votre politique - habituellement 48 heures après l'admission - pour s'assurer qu’ils prendront en charge les frais et mettent en place, le cas échéant, la prise en charge directe. Dans le cas contraire, l’assureur peut refuser de rembourser une partie de vos frais d'hospitalisation.

Les demandes sont généralement remboursées dans les 2 semaines qui suivent la demande si tout est en ordre.

Les maladies chroniques

Une assurance qui couvre les maladies chroniques est, naturellement, plus couteuse que celle qui ne les couvre pas.

Les maladies chroniques sont définies comme une maladie ou une blessure qui a au moins l'une des caractéristiques suivantes:

  • en cours et n'a pas de remède connu,
  • susceptible de se reproduire,
  • permanente
  • nécessite un traitement à long terme.

La plupart des assureurs fixent une limite au coût de traitement des maladies chroniques, et cette limite est valide pour la durée du contrat (annuelle) ou sur la base d’une vie entière.

Une des fausses idées les plus courantes sur les maladies chroniques, est qu'elles ne touchent que les personnes âgées. Des études montrent que 50% des décès dus aux maladies chroniques surviennent chez des personnes de moins de 70 ans et 25% pour les personnes de moins de 60 ans. Les maladies chroniques peuvent souvent être causées par une mauvaise alimentation, le tabagisme et la consommation excessive d’alcool, mais aussi du fait d’antécédents héréditaires.

Ceux qui tombent dans la catégorie à faible risque peuvent choisir de ne pas être couvert pour les maladies chroniques. Cependant, il y a aussi de rares cas de personnes en bonne santé développant une maladie chronique. Il est donc important de s’assurer que les maladies chroniques sont bien couvertes par votre police d’assurance.

Maternité

Si vous envisagez d’avoir un enfant, il est particulièrement important de connaitre ce qui est couvert par votre police et ce qu’elle ne couvre pas, car la couverture des frais lies à la maternité fait toujours l’objet de nombreuses limitations. Il y a habituellement une période d'attente de 8 à 12 mois avant de pouvoir faire des demandes de remboursement pour ces frais médicaux, il est donc important de planifier correctement.

L'assurance maternité couvre habituellement:

Les frais d’accouchement- les soins pré et post-natal et le traitement des complications – les soins médicaux du nouveau-né sur une période définie dans le contrat (étendue ensuite si une police est prise pour le nouveau-né)

Prenez note:

Soyez au courant de la façon dont l'assureur définit le terme «période d'attente". La plupart des assureurs offrent une couverture maternité à l’expiration du délai d’attente, quelque soit la date de conception du nouveau-né, mais certains assureurs n’offrent une couverture de maternité que si la conception se produit après la fin de la période d'attente.

Evacuation médicale et rapatriement

Si vous vivez dans un pays en développement où le système hospitalier est archaïque, une option importante dans votre politique d'assurance santé est l'évacuation médicale. Une évacuation médicale est effectuée lorsque le traitement n'est pas disponible localement ou, du moins, dans des conditions médicales adéquates. Les assureurs couvrent dans ce cas le coût de votre transport vers l’établissement médical le plus proche, ainsi que bien souvent le prix d’un billet d’avion pour un proche. Un rapatriement sanitaire est semblable à l'évacuation médicale, mais il offre la possibilité de recevoir un traitement dans votre pays d'origine.

Dernier conseil

Ne signez pas une police avant de lire les conditions générales du contrat, document qui contient tous les détails et est habituellement fourni séparément. Recevoir des soins médicaux dans un pays étranger peut être assez déroutant, et le mieux est de bien connaitre comment fonctionne votre assurance pour ne pas amplifier la confusion et le sentiment d’insécurité.

Pour vous obtenir davantage d’informations et améliorer vos connaissances, cliquez ici pour en savoir plus.