Comment la prime d’assurance est-elle calculée?

La souscription est le processus par lequel l'assureur évalue le risque potentiel des clients et valide ou non leur admissibilité sous la police d’assurance. Au cours de ce processus, l’assureur confirmera le niveau de couverture, les exclusions complémentaires éventuelles et la prime à payer par le client. Chaque assureur a sa propre analyse des risques. Il existe 3 types de souscription: une souscription avec déclaration complète de votre état de santé, une souscription offrant un transfert de couverture (CPME) et une souscription incluant un délai de carence

Souscription avec déclaration complète de votre état de sante (FMU)

Selon les termes FMU, l’appliquant est tenu de soumettre une déclaration complète de son dossier médical à l'assureur, incluant bien sûr ses antécédents médicaux. L’assureur prendra alors une décision de couvrir ou d'exclure les antécédents médicaux et les complications éventuelles qui peuvent y être liées. Si l’appliquant omet de divulguer certains détails, l'assureur se réservera le droit de rejeter toute demande future liée à cette condition.

Ainsi, il est très important d'être précis dans votre déclaration médicale. Certains assureurs accepteront de couvrir les antécédents médicaux à condition de payer une surprime. Chaque situation sera ainsi analysée au cas par cas en fonction de l’état de sante au moment de la demande, des rapports médicaux et des risques futurs.

Avec ce type de souscription, le délai de validation peut prendre plus de temps pour obtenir l’accord final.

Une souscription offrant un transfert de couverture(CPME)

Si vous voulez changer d'assureur, mais vous souffrez d'une condition médicale couverte par votre assureur actuel, il sera plus intéressant de demander le transfert des conditions afin que la nouvelle police reprenne les conditions de l’ancienne. Dans ce cas, le demandeur devra également déclarer son état médical de façon précise. Ce processus assure la continuité de votre couverture médicale.

Souscription suspendue à un moratoire

Avec ce type de souscription, l’appliquant n'a pas besoin de faire de déclaration de son état de santé. A chaque demande de remboursement, l’assureur examinera la condition médicale en vérifiant si celle-ci est antérieure ou non à la date de souscription. Toute demande de remboursement pour une condition médicale antérieure à la date de souscription sera exclue. Si aucune demande de remboursement ni consultation médicale pour une condition préexistante n'a été faite, alors cette condition médicale pourra être couverte après deux ans de couverture sans interruption. Cette garantie de couverture après deux ans ne s’applique pas aux maladies chroniques. Il est important de vérifier avec un professionnel ce qui sera vraiment couvert au terme de ce moratoire.

La police d’assurance peut démarrer très rapidement avec ce type de souscription.

FMU Verses Moratorium

Avantages

Souscription avec déclaration complète de votre état de santé (FMU) Souscription sur la base d’un moratoire
La couverture détaille les antécédents médicaux qui sont couverts et ceux qui ne le sont pas La couverture démarre immédiatement selon les conditions du contrat

La prime peut être plus faible pour les assurés en bonne santé

Pas de surcharge pour les assurés malgré leurs antécédents médicaux

Gestion des demandes de remboursement plus rapide

Les antécédents médicaux qui auraient été exclus sous la souscription FMU pourront être couverts après une période de carence si aucune demande de remboursement/consultation médicale n’est faite pour cette condition médicale pendant cette période.

Désavantages

Souscription avec déclaration complète de votre état de santé (FMU) Souscription sur la base d’un moratoire

Nécessité d’attendre le retour de l’assureur avant de pouvoir démarrer la police

Ce qui est couvert et ce qui ne le sera pas n’est pas clair.

Une surcharge ou une exclusion sera appliqué pour les antécédents médicaux

Si l’assuré consulte un médecin suite a un antécédent médical pendant la période de carence, la condition ne pourra plus être couverte par la police même après la fin de la période de carence, laissant l’assuré dans une situation à risque.

L’assureur peut être extrêmement prudent avec sa souscription et exclure la plupart des antécédents médicaux

La gestion des demandes de remboursement est généralement plus lente

 

Also See:

Ce qui affecte le prix de la police d’assurance

Ce qui n'est pas couvert