Error message

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /var/www/expatmedicare/includes/menu.inc).

Les Points importants à prendre en considération

1. Ce qui n’est pas couvert

Les assureurs ont une liste de conditions et de traitements qui ne sont pas couverts et celle-ci diffère d'un assureur à un autre. L'exclusion la plus importante est celle qui concerne les antécédents médicaux. La couverture des antécédents médicaux sera toujours exclue ou, dans le cas contraire, sujet à une surprime. Voici quelques-unes des exclusions les plus courantes dans les contrats d’assurance:

  • les conditions liées à la dépendance mentale
  • Les allergies et les troubles allergiques
  • Le maintien en vie artificielle
  • Le contrôle des naissances (contraception, la procréation médicalement assistée, la stérilisation, l'avortement, etc.)
  • Conflits et catastrophes (traitement à la suite d'une contamination nucléaire ou chimique, guerre, catastrophe, etc)
  • La chirurgie esthétique et plastique(sauf si elle est nécessaire suite à un accident ou une maladie : la reconstruction mammaire par exemple après une mastectomie)
  • Le traitement contre l'obésité
  • Les conditions congénitales

Il est important que vous compreniez ce qui est couvert. Nos consultants pourront vous aider à revoir votre politique actuelle, vous guider dans votre recherche et le processus décisionnel. N'hésitez pas à nous envoyer un courriel, ou visitez notre page FAQ.

2. Une franchise annuelle

Une franchise annuelle est le montant total que vous acceptez de payer chaque année avant d’obtenir un remboursement auprès de votre assureur. Par exemple, si votre franchise annuelle est de 500 $ US, et le montant total que vous avez payé pour l'un ou plusieurs traitements est de US$ 2.500, votre assureur paiera 2000 $ US ainsi que le coût de tous les autres traitements couverts par la suite pendant l’année d'adhésion. Les franchises peuvent être applicables uniquement par année de couverture ou à chaque condition médicale au cours de l’année d’assurance. Elle peut varier de US $ 50 à US $ 10.000 en fonction des plans.

L’augmentation de votre franchise annuelle peut parfois réduire votre prime d’assurance de façon significative, jusqu’ à 70% du montant initial dans certain cas. N'hésitez pas à nous contacter pour discuter comment nous pouvons vous aider à réduire votre prime.

3. Les Périodes d'attente

Les Périodes d'attente sont la durée que vous devrez attendre avant de faire toute réclamation pour un traitement particulier ou avant que la police d’assurance soit activée. Dans le cas d'une maladie imprévue ou d’un accident, la plupart des assureurs couvrent immédiatement après la date de démarrage de la police.

Les périodes d'attente sont imposées pour empêcher tout abus du système. En règle générale, les périodes d'attente sont appliquées aux traitements suivant:

  • pour les frais dentaires – de 3 à 12 mois selon les polices d’assurance
  • pour les frais d’orthodontie - 6 à 24 mois
  • pour les frais lies a la maternité - 8 à 12 mois
  • pour les check-up de routine (mammographie, test PAP, dépistage du cancer de la prostate, etc) -12 mois
  • Les conditions préexistantes - 24 mois

Lors de l'achat d’une police groupe ou le transfert d’une police existante vers une autre, certaines périodes d'attente peuvent être annulées au cas par cas. Il est important de comprendre votre situation personnelle, les solutions disponibles et vos besoins afin de sélectionner le produit le plus approprié. Si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à nous envoyer un courriel, ou visitez notre page FAQ.

4. Demande de remboursement ou réclamation

La principale raison qui motive l’achat d’une assurance médicale internationale est de s’assurer que l’on sera couvert quand cela est nécessaire. Ainsi, il est important que vous ayez une bonne compréhension de la procédure de demande de remboursement. En tout temps, veillez à ce que vous ayez votre numéro de police ainsi que des informations pertinentes avant de contacter le service d’assistance par téléphone, qui devrait être disponible pour vous 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Pour faire une demande de remboursement

  • vous pouvez soit payer d'abord et faire la demande de remboursement plus tard en récupérant bien le diagnostic médical et la facture, ou

  • votre assureur paiera directement votre clinique ou hôpital si une garantie de paiement a été émise avant l'admission, ou si votre assureur a déjà un accord de prise en charge en direct

  • dans le cas où vous avez besoin d'être hospitalisé immédiatement, la plupart des assureurs paieront directement à condition qu'ils soient informés dans le délai prévu dans votre contrat, généralement dans les 48 heures suivant l'admission. Si vous ne les informez pas dans le temps imparti par le contrat, les frais peuvent être exclus

La plupart des assureurs exigent une recommandation d'un médecin généraliste, ainsi qu’un accord préalable pour les traitements suivants:

- La Physiothérapie
- La chiropratique
- L'acupuncture
- L’ostéopathie
- L’ homéopathie
- La Podiatrique
- La Podologie

5. Problèmes avec les demandes de remboursement

Avant tout traitement médical, si les conditions et le temps le permettent, vous pouvez vérifier auprès de votre assureur pour confirmer la couverture de ces soins. Pour éviter tout retard ou le rejet de votre réclamation, faites-en sorte que les informations requises soient entièrement complétées et que votre assureur reçoive la demande dans le délai prévu, généralement dans les 3 à 6 mois suivant le début des soins. Si toutes les procédures de réclamation sont respectées, vous devriez normalement recevoir votre remboursement dans les 2 semaines qui suivent.

Si vous rencontrez des problèmes avec vos demandes de remboursement et vous avez besoin de conseils ou d'assistance, nous serons heureux de fournir notre service sans frais supplémentaires. N’hésitez pas à nous envoyer un courriel, ou visitez notre page FAQ pour avoir plus d’informations à ce sujet.

6. Limites annuelles

C'est le montant total que votre assureur paiera par assuré et par année d'assurance. Par exemple, si votre maximum annuel global est de US$ 1.000.000, cela signifie que vous serez couvert jusqu'à US$ 1.000.000. Prenez également en compte les plafonds qui peuvent s'appliquer en fonction d’autres critères: si votre plafond pour les frais liés à la maternité est de US$ 7000, et que les frais se montent à un total de US$ 8.000, votre assureur ne paiera que 7000 $US et seulement US $ 7.000 sera déduit de votre maximum annuel global.

Pour l'assurance santé internationale, le maximum annuel est généralement compris entre US $1.000.000 à US $ 2.000.000, ou pas de limite du tout.

7. Maternité

La plupart des assureurs de santé internationaux offrent la possibilité de couvrir les frais liés à une maternité. Prenez bien note de la période d'attente de 8 à 12 mois, selon l'assureur, avant la prise en charge des frais. Le montant de remboursement de ces frais est généralement plafonné. Ce plafond peut s’élever jusqu'à US $ 14.000 pour un accouchement normal et les frais prénataux, les complications étant généralement prises en charge à 100%

Les prestations de maternité couvrent habituellement:

1) les soins pré-et post-natal

2) les frais d’accouchement (normal, ou via une césarienne)

3) les complications de la grossesse

4) Les soins du nouveau-né (habituellement jusqu'à 30 jours après la naissance)

Si vous envisagez d'avoir un enfant, n'hésitez pas à nous contacter pour discuter du plan le plus approprié pour vous.

8. Renouvellement garanti à vie

Être couvert en tout temps est très important, quelque soient les aléas de la vie. Toutes les couvertures d’assurance médicale ne se valent pas. Certaines politiques ne couvrent que jusqu'à 65 ans, alors que d’autres n’ont pas de limites. La majorité des polices garantissent un renouvellement quelque soit le montant des dépenses occasionnées au cours de l’année, mais ce n’est pas le cas de toutes, donc il faut vérifier ce point avant de s’engager.

La première raison d’acheter une assurance médicale devrait être cette garantie de renouvellement à vie donc il est important que vous travailliez avec un professionnel pour vous aider à identifier le produit le plus approprié compte tenu de votre budget. N’hésitez pas à nous envoyer un courriel, ou visitez notre page FAQ pour avoir plus d’informations à ce sujet.

9. Evacuation médicale et rapatriement

Quel est le niveau des services médicaux dans votre pays de résidence? A moins que vous soyez basé dans un pays développé avec un excellent niveau de services médicaux, l’évacuation médicale est souvent une part essentielle d'un programme d'assurance médicale pour les expatriés.

Une évacuation médicale est validée uniquement si le traitement médical requis n’est pas disponible sur le lieu de l'accident. Les assureurs devront payer pour le coût de votre déplacement vers le centre médical le plus proche afin de recevoir un traitement. La couverture inclus aussi le coût d'une autre personne voyageant avec vous.

Un rapatriement médical est exécuté dans les mêmes conditions qu'une évacuation médicale, mais il vous offre la possibilité d’être évacué dans votre pays d'origine, dans un environnement familier, près de vos amis et votre famille.

Certains assureurs offrent l’option d’inclure ou non l’évacuation médicale et le rapatriement dans votre couverture.

10. Les zones géographiques de couverture

La plupart des assureurs ont deux catégories: monde entier et monde entier hors Etats-Unis. Certains assureurs ont une répartition géographique plus spécifique. Plus la zone de couverture est large, plus la prime augmente. En réduisant la couverture en fonction de vos besoins réels, cela peut, dans certains cas, réduire votre prime de 60%. N’hésitez pas à nous envoyer un courriel, ou visiter notre page FAQ pour avoir plus d’informations à ce sujet.

11. Moratoire

Les antécédents médicaux qui ont eu lieu 5 ans avant le début du contrat sont habituellement exclus des polices d’assurance sante internationale. Si aucune demande de remboursement ni consultation médicale pour une condition préexistante n'a été faite, alors cette condition médicale pourra être couverte après deux ans de couverture en continue. Cette garantie de couverture après deux ans ne s’applique pas aux maladies chroniques.

Il est important de souligner qu'il y a beaucoup d’antécédents medicaux qui ne seront jamais couvertes par une police avec un moratoire, tels que:

  • Le diabète
  • Hypertension (tension artérielle élevée)
  • Hyperlipideamia (taux de cholestérol élevé)
  • Les cardiopathies ischémiques
  • Le cancer
  • Maladie de la thyroïde
  • Les maladies auto-immunes
  • L'arthrite

12. Les maladies chroniques

Les maladies chroniques sont définies comme une maladie ou une blessure qui possède au moins une des caractéristiques suivantes:

  1. En cours et n'a pas de remède connu
  2. Susceptible de se reproduire
  3. Permanente
  4. Nécessite un traitement à long terme

Cela incluts les maladies cardiaques, accidents vasculaires cérébraux, le cancer, les maladies respiratoires chroniques, l'arthrite et le diabète. La déficience visuelle et la cécité, la déficience auditive et la surdité, les maladies buccodentaires et les maladies génétiques sont d'autres conditions chroniques.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), 60% de tous les décès dans le monde sont dûs à des maladies chroniques. Sur les 60%, 20% surviennent dans les pays à revenu élevé et le reste dans les pays à faible et moyen revenu. Dans la région européenne, 86% des décès sont causés par des maladies chroniques. Aux États-Unis, 7 décès sur 10 chez les Américains chaque année sont dûs à des maladies chroniques. Les maladies du cœur, le cancer et les accidents vasculaires cérébraux représentent plus de 50% de tous les décès chaque année. En Asie (en particulier en Chine et en Inde), les maladies chroniques sont en augmentation. Les maladies chroniques touchent beaucoup de gens entre 30 et 69 ans : un des malentendus communs des maladies chroniques, c'est laperception que ça n'arrive qu'aux personnes âgées: des recherches ont montré que 50% des décès par maladie chronique se produisent sur des personnes de moins de 70 et 25% pour les personnes de moins de 60. Les causes courantes de maladies chroniques sont une mauvaise alimentation, la sédentarité, le tabagisme et la consommation excessive d’alcool.

Les polices d’assurance qui couvrent les maladies chroniques sont évidemment plus chères. La plupart des assureurs fixent des limites à la nature et au coût du traitement. Certains ne couvrent pas du tout. Si vous jugez que vous êtes dans la catégorie à faible risque, vous pouvez supprimer cette couverture et réduire ainsi le cout de votre police. Toutefois, il y a aussi les rares cas où un individu parfaitement sain et jeune développe une maladie chronique. Et si cela arrive, ce sera ensuite considéré comme une condition préexistante, et difficile à couvrir

1 Kung HC, Hoyert DL, Xu JQ, Murphy SL. Deaths: final data for 2005. National Vital Statistics Reports 2008;56(10).
2 Source: A.D. Lopez et al., Global Burden of Disease and Risk Factors (GBD, 6).

13. Les antécédents médicaux

Même si des assureurs différents peuvent avoir des définitions différentes d’un antécédent médical, il est généralement défini comme une condition médicale qui existait avant l'obtention de votre assurance médicale. Cela peut être un simple rhume des foins, ou un diagnostic antérieur plus grave de cancer...

Avant qu’un assureur approuve votre demande, vous serez invités à remplir un questionnaire médical. Il est très important que vous fournissiez toutes les informations nécessaires le plus précisément possible.

Avec ces informations, l'assureur décidera alors du statut de votre demande, s’il vous couvre ou non et sous quelles conditions. Si un assureur décide de couvrir votre état de santé préexistant, il sera accepté sur la base de certaines modalités et à un cout plus élevée. Un assureur peut décider d'exclure votre état de santé préexistant de votre police ou, dans certains cas extrêmes, de refuser votre demande.

Les assureurs imposent habituellement une période d'attente, ce qui signifie que les traitements ou les réclamations relatives à votre état de santé préexistant ou une affection connexe ne seront couverts qu’après la période d'attente, qui varie entre six et vingt-quatre mois, selon le type d’antécédent médical et aussi, bien sur, de l'assureur.

En excluant la condition préexistante dans votre police, l'assureur ne vous couvrira pas pour tout traitement relatif à la condition, ou toute condition liée. Ainsi, il est important que votre médecin indique le diagnostic correct avant de faire toute demande de remboursement.

Also See:

Ce qui fait un bon assureur
5 informations essentielles après la souscription