Expatrie en Asie : Les 5 étapes clefs pour une grossesse sans complication

Expatrie en Asie : Les 5 étapes clefs pour une grossesse sans complication

Si vous avez un bébé déjà en route, ou si vous et votre partenaire envisagez de commencer une famille dans un avenir proche, vous savez probablement que ce n'est pas une tâche facile. Mais, avec les améliorations toujours croissantes des pratiques et des équipements médicaux, de nombreux hôpitaux privés en Asie offrent d'excellents soins pré et postnatals. Cela étant dit, les soins de santé généraux ne garantissent pas toujours une grossesse saine et heureuse. Les parents auront besoin d'aide en cours de route. Afin de faciliter les choses, voici 5 conseils sur la façon d'avoir une grossesse sans complication.

1.       S’assurer du bon programme de soins prénataux (avant la grossesse)

Les médecins généralistes et spécialistes recommandent aux femmes de programmer leur premier examen prénatal dès que vous décidez d’avoir un enfant. Cette visite avant grossesse permet de vous assurer que vous êtes suffisamment en bonne santé pour porter un bébé à terme.

Au cours de cette consultation, le médecin effectuera des analyses de sang pour l'hépatite B et la syphilis. De plus, il analysera l'indice de masse corporelle et les évaluations du mode de vie, ce qui pourrait influer sur une grossesse. Sur la base des résultats, votre médecin fera des recommandations sur les changements de vie et les choses que vous pouvez faire pour vous assurer que votre grossesse se passera du mieux possible.

Ces analyses ne sont pas uniquement recommandées aux futures mamans mais aussi aux futurs papas. En plus des tests pour les maladies génétiques potentielles, toute préoccupation concernant la fertilité peut également être abordée.

Une grossesse sans complications n’est pas uniquement favorisée par des examens médicaux. De nombreux médecins recommandent de suivre des séances de consultations prénatales. Celles-ci  permettent de mieux se préparer face aux incertitudes d’un tel évènement.

Enfin, si vous envisagez d’avoir un enfant, il est important de s’assurer que votre assurance santé est bien à jour. Par exemple, les assurances sante imposent généralement une période d'attente entre 10 mois et 1 an, avant que les coûts liés à la naissance ne soient couverts.

2.       Des mères et des enfants en bonne sante

Si vous êtes enceinte ou si vous prévoyez d’avoir bientôt bébé, il est important de vous maintenir en bonne santé. Être actif pendant la grossesse est un bon moyen pour rester en forme, et de donner naissance à un bébé en bonne santé. Pour cela, certaines futures mamans ont optes pour des séances de yoga prénatal ou de Pilate. Ces séances ne sont pas uniquement réservées aux futures mamans, mais aussi aux futurs papas.

3.       Prenez le temps de sélectionner l’assurance médicale qui vous convient le mieux

Quel que soit votre pays d’expatriation, la plupart des futurs parents ont deux options de soins de santé : soit le système privé, soit le système public.

Dans de nombreux pays, la première place revient au système public. Bien qu'il soit probablement adéquat pour la plupart des situations, en tant qu’expatrié, vous ne pourrez peut-être pas parler la langue ou il peut y avoir des temps d'attente extrêmement longs.  De plus, il est possible que vous ne puissiez pas voir toujours le même médecin à chaque visite, ce qui peut rendre l'ensemble du processus un peu impersonnel.

Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec le système public dans votre pays, l’option alternative est le système privé. Ces hôpitaux offrent généralement des soins dans votre langue, avec peu ou pas de temps d'attente et des médecins spécialement formés. En revanche, il sera plus coûteux donc une assurance maladie sera nécessaire pour compenser les coûts liés à l'accouchement dans un hôpital privé.

4.       Les congés de maternités et paternités varient d’un pays à l’autre

Chaque pays présente une loi différente concernant le congé de maternité. Certains offrent des semaines, des mois ou même un an, tandis que d'autres permettent aux mamans et aux papas de diviser leur congé. Il est donc important de vérifier la loi dans le pays dans lequel vous vivez actuellement et de faire savoir à votre employeur quand et comment vous souhaitez prendre vos congés de maternité.

5.       N’oubliez-pas les soins postnataux

Les challenges ne se terminent pas après la naissance de votre bébé. Il est important de planifier à l'avance et d'acheter des produits pour bébés avant que votre enfant ne soit né. Il existe de nombreux magasins locaux et régionaux en ligne tels qu’Amazon qui ont une large sélection d'articles de couches, de berceaux, de poussettes et plus encore.

Une fois que votre bébé est né, il faut suivre toute une série d’examen post nataux. Utilisez ces rendez-vous pour discuter des questions de santé physique ou mentale que vous pourriez avoir, et ce que vous pouvez faire pour vous assurer que votre bébé est en bonne santé. Les nouveaux parents devraient également être à la recherche de conditions de santé telles que les mouvements intestinaux irréguliers, la jaunisse et la difficulté à respirer, et savoir où se trouve la salle d'urgence la plus proche par exemple.

Expatmedicare est idéalement situé pour aider les femmes enceintes à obtenir le meilleur régime d'assurance maladie qui garantira que les coûts liés à la naissance sont bien couverts. Contactez-nous dès aujourd'hui pour en savoir plus.

Hadrien Peribere

Publication : 16 Avril 2018